Liste des séances

Aucune séance programmée.

Film à la carte

Pour programmer et réserver une séance de ce film, merci de nous contacter directement : ecranlarge@grignoux.be ou 02.851.01.07

Une des mille collines

Pour toute suggestion d’animation, merci de contacter Ecran large sur tableau noir Bruxelles.
Animation(s) proposée(s) :
  • EN SALLE - 04/04 - séance en présence du réalisateur, Bernard Bellefroid plus d'infos
  • En retraçant l’itinéraire de trois enfants assassinés lors du génocide des Tutsis du Rwanda, tout en tentant de mettre des mots sur leur disparition, le cinéaste belge Bernard Bellefroid signe un documentaire saisissant, un témoignage nécessaire et essentiel contre l’oubli

    Ils s’appelaient Fiacre, Fidéline et Olivier. Ils avaient quatre, cinq et neuf ans. Ils ignoraient que dans le monde où ils étaient arrivés, être né était déjà un crime. Être né Tutsi. Tout le monde les connaissait. Et c’est au grand jour et devant tout le village que leur trop courte vie s’est arrêtée au printemps 1994.

    Ce film est leur histoire. L’histoire de trois enfants au nom de tous les autres. L’histoire d’une colline au nom de toutes les collines.

    Presque vingt ans après avoir réalisé Rwanda, les collines parlent, où il captait les tentatives de réparation de tout un peuple lors de la mise en place des tribunaux « gacaca », Bernard Bellefroid a éprouvé la nécessité de retourner sur les lieux sonder la manière dont victimes et bourreaux continuent aujourd’hui, non sans difficulté, à cohabiter. Ce qu’il cherche en y revenant, et ce que le cinéma lui permet d’investiguer, c’est comment ce traumatisme du génocide évolue dans les replis du temps, comment celui-ci travaille la douleur des victimes et restitue leur besoin de réponses.

    Le réalisateur retrouve certains des personnages qu’il avait filmés en 2005 et rapproche alors leur parole d’hier à celle d’aujourd’hui, creusant toujours un peu plus cette part de vérité qui échappe, celle que les bourreaux continuent à taire, et celle qui ronge toujours les victimes, empêchant le moindre apaisement. La question complexe qu’interroge le film est celle de la justice et du pardon. Comment, dans ce territoire marqué par l’horreur, hanté par le nombre de victimes, trouver une brèche pour coexister ? Si les habitants des collines semblent parfois détenir le secret de cette cohabitation, leurs regards révèlent aussi quelque chose d’indicible, à jamais inscrit dans la mémoire de leur corps, celle d’un mal inexpliqué et inexplicable.

    Réalisé par:

    Durée:

    Année:

    Pays:

    Niveau scolaire:

    Images